Association des Parkinsoniens de Nouvelle Calédonie (A.P.N.C.)

montageAPNC

Local aux CERISIERS BLEUS
6 rue Lucien Lozach
Faubourg Blanchot
B P 32174 – 98897 NOUMEA
Tél : 76 12 92
Président : Daniel VERMOREL

 

 

 

 

 

 

 

 

Le malade parkinsonien = un patient très spécial à prendre en charge

Pour mieux l’aider, il faut savoir que les symptômes varient…
- d’une personne à l’autre (toutes différentes)
- au cours de la journée ( autonomie / handicap)
Et bien sûr avec l’aggravation de la maladie !

Il faut l’aider souvent comme un grand handicapé… mais respecter son autonomie quand la forme est bonne et lui autorise ce qu’il ne pouvait pas faire un moment avant.
On doit éviter le stress qui aggrave tous les symptômes. Le malade Parkinsonien est hyperémotif.
On remarque que certaines capacités paraissent
« aberrantes »
- marche à petits pas collés au sol mais montée des escaliers sans problème !
- passage des portes avec grande difficulté mais course et danse possibles un moment après !
- à un moment il est bien ou presque mais blocage ou grand malade en une fraction de seconde !

Pour l’aidant, il est souvent difficile de réaliser cette nécessaire et permanente adaptation aux symptômes qui ennuient le MP. Il n’y a aucune simulation ni exagération !
Vivre avec la MP c’est progressivement « apprendre à désapprendre » des gestes simples et quotidiens.
La dépression et l’anxiété guettent alors souvent le MP qui vit très mal l’enfermement de son esprit sain dans un corps malade.
Aussi faut-il maintenir tous les plaisirs de la vie : activités physiques, sorties de loisir, hobbies, jeux de société, internet, bénévolat dans des associations…